Raspberry Pi : Contrôle par script et Domoticz

   VS   

 

Bonjour à tous,

Dans cet article je vais parler du contrôle de Domodin, et donc de la partie software embarquée dans le Raspberry Pi.

Suite à quelques tests et la lecture de beaucoup d’autres, je suis parti sur deux logiciel : Jeedom et Domoticz, que j’ai comparé, pour finalement choisir Domoticz, solution bien plus stable et pérenne que Jeedom.

 

 


 

Contexte et choix

Pour la petite histoire, mes débuts en domotique se sont fait avec Domoticz installé sur un NAS Synology, mais je ne trouvais pas l’interface très intuitive ni très belle. Cependant je n’avais rien à reprocher à la stabilité exemplaire du système (environ 6 mois de tests et pas un seul plantage).

Quelques temps plus tard, j’ai entendu parler de Jeedom, logiciel tout jeune, français, et plein de promesses. En lisant des tests et surtout en voyant les interfaces générées, je me suis dis qu’il valait au moins un essai. Sachant que je comptais migrer ma centrale domotique de mon NAS vers un Raspberry Pi, c’était le bon moment pour commencer avec Jeedom.

L’interface très intuitive, plutôt réactive, la facilité de faire des scénarios et la documentation très conséquente en français, ainsi que les nombreux utilisateurs et développeurs me semblaient des atouts importants. Mais après quelques temps, j’ai découvert son côté sombre : soi-disant open source, la moitié des plugins intéressants sont en fait payants, chaque développeurs essayant de tirer quelques euros du développement laborieux de plugins souvent bugés. De plus, en ce laps de quelques semaines, j’ai eu plusieurs plantages où l’interface était simplement inaccessible me révélant que le contrôle domotique était complètement planté.

Je n’ai pas cherché à tout corriger, j’avais assez de choses à développer avec Domodin, je suis donc revenu sur Domoticz. Bien entendu cela n’est qu’un avis personnel et n’engage que moi.

 

Domoticz + Domodin

J’ai donc choisi Domoticz, mais comment lui faire contrôler Domodin ? J’ai le choix entre: développer mon propre plugin hardware directement intégrable, ou utiliser les fonctionnalités de base de Domoticz. Développer un plugin est relativement facile, mais cela rajoute encore du développement, et je n’ai pour le moment pas besoin de ça. A l’avenir ce sera pourtant très certainement fait, car cela sera beaucoup plus simple pour l’utilisateur lambda. J’espère aussi que des développeurs finiront par s’intéresser à ce projet, et voudront participer… A bon entendeur ! 😉

Bref, pour le moment je vais me limiter à ce qui est faisable facilement dans Domoticz, à savoir les « dummy devices ». Ceux ci permettent de créer toutes sortes de périphériques et de leurs associer des actions (appel de script ou autres). Ici nous nous intéresserons juste aux interrupteurs ON/OFF.

Domodin est capable de générer tous les ordres fil pilote, cependant dans mon utilisation, je n’ai besoin que des ordres confort et arrêt en utilisation normale, et peut être de hors gel quand je pars en vacances. Je vais donc mettre un interrupteur ON/OFF par radiateur, et un interrupteur hors gel général. J’obtiens ceci:

 

Capture

 

Pour le contrôle de chacun, je fais « Editer » pour avoir accès au action en cas de ON/OFF. Je peux ainsi y faire figurer l’appel d’un script. Je pourrais très bien écrire sur l’I2C directement depuis ici, mais j’ai préféré rajouter une couche d’abstraction qui me permet de contrôler l’entrée utilisateur et d’être plus facile à mémoriser.

 

Capture

 

Cette couche d’abstraction est un script bash tout bête, prenant en 1er paramètre le hardware à contrôler : led, radiator, relay et adc. Pour « radiator » par exemple, les paramètres suivants sont le numéro du radiateur de 0 à 5, et l’ordre : « arret », « horsgel », « eco » et « confort ». Pour les relais, simplement le numéro du relais ainsi que la commande « on » ou « off ». Bref très simple encore une fois !

 


 

Conclusion sur la partie commande de Domodin: ça marche !

Grâce ensuite à Domoticz, je peux mettre des agendas pour contrôler les radiateurs et profiter au maximum de mes heures creuses. A l’avenir (proche), je mettrais quelques capteurs sans fil de température pour pouvoir contrôler exactement la température de mon appartement.

Une petite photo de mon installation actuelle, notez que je suis locataire, je ne peux donc pas agrandir à ma guise le tableau élec pour faire rentrer Domodin ;). On peut voir les clés USB WIFI et Zwave, avec par dessus les 5 fils pilotes de mon installation, à droite en bleu/rouge le secteur qui alimente le tout, et en haut le fil de téléinfo qui vient directement du compteur à gauche !

2015-10-07 18.15.51

Les relais fonctionnent également, je n’ai juste pas encore pris le temps d’y brancher quelque chose.

Le prochain article sera certainement sur la mesure du courant dans chaque relais, grâce aux capteurs à effet hall.

Voilà ! Gros article, alors n’hésitez pas à commenter 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s